Sitting on history / Assise sur un bout d’histoire

Going to Greece is a dream for many lovers of history, culture and architecture.When I went, I made sure to see many different sides of the country. As excited as I was to visit Santorini, I was somehow equally, if not more, excited to visit the historical and mythological places that I had read about in my childhood.

Whenever I do not want to deal with transportation logistics, I opt to take a tour. While they may not allow me to see everything and do things at my own pace, tours are generally full of information, tidbits and details I may have missed. The tour guides are usually passionate, and at least I know someone is keeping track of my whereabouts. To make the most of my time, I picked a multi day tour that would take me to Delphi and Thermopylae, as well as Meteora and Kalambaka after an overnight. There is a variety of different tours available, including day trips without the need for an overnight stay.

The bus picked up passengers at various central locations around Athens. The fact that I had a window seat was pure luck. I had read about the winding roads on the two-and-a-half-hour drive from Athens to Delphi, but I was not prepared for how picturesque it would be. I fell asleep on the bus a few times, but every time I woke up, I was facing a beautiful landscape.

When we stopped for snacks, I was approached by a couple who had also been on the bus. The wife kept questioning me because she thought it was weird and unnatural to travel alone. She kept pressing me about the “real reason” why I “could not find anyone to visit Greece with me”. Even as I kept repeating how much I sometimes enjoy traveling alone, she insisted that there must have been a reason. This was a few years ago already, and I hope that with the growth of social media, she understands now that solo travelers have many reasons to go explore alone. I think to shut her up, I mumbled something about a recent breakup. The look of satisfaction in her eyes when she turned around to tell her husband she was right was honestly laughable. I made sure to avoid them for the rest of the trip.

Ruins everywhere / Des ruines partout

For fans of history, note that Delphi was added to the UNESCO World Heritage list in 1987. It is the second most popular archaeological site to visit in Greece after the Acropolis. The ancient town of Delphi is located on Mount Parnassus. According to Greek mythology and history, the God Zeus was looking for the center of Gaia (mother Earth), and he sent two eagles from the two extremities of the Earth. They crossed paths at Delphi and an omphalos (religious artifact) was used to mark that spot. For a long time, it was thus considered the center of the world. Delphi is also the location where the oracle of the God Apollo spoke. It was also home to the PanHellenic Pythian Games, a pre-Olympic games type of event that took place every four years. Our guide was great at answering our many questions, then he let us roam around the site for over an hour.

I took a lot of pictures while visiting Delphi. The ruins are simply spectacular, and it is easy to see that it was indeed the heart of ancient Greece. When entering the site, we walked through what is called “The Sacred Way”, where the offerings from the different city states would be received. Walking through the site is easy for people who are fit to moderately fit. While I knew that there would be a lot of uphill walking, not everyone on the bus had known prior to arriving. I heard two older women complain about all of the walking involved. The guide had given us details on the different ruins we would see.

The Goddess Athena was the half-sister of Apollo, and her sanctuary is the first set of ruins encountered. I particularly enjoyed the view of the temple of Apollo. While not much remains, the base and the columns give an idea of the grandeur of the place in its heyday. The omphalos was located inside of the temple. Our guide told us that the temple had to be reconstructed a few times, as the structures collapsed due to earthquakes or were burned down due to fires. It was ultimately destroyed by a Christian Roman emperor in the year 390.

Another important monument was the Treasury of the Athenians. It was built to commemorate the Athenians’ victory at the Battle of Marathon. I was surprised to see how well-preserved it looked, until our guide explained it was mostly reconstructed. It is still very impressive and the reconstruction looks great. The view from the Dephi theater is well worth the climb. And lastly, the stadium and hippodrome are so big that it is easy to imagine how the ancient Greeks enjoyed themselves during events. I had fun admiring the temples, the theater, the treasury and the stadium (located at a little distance from the other ruins).

After leaving Delphi, our tour guide took us to the Amalia Hotel for lunch. I remember sharing a table with a very chatty teacher from Spain and a lady from Japan. After lunch, our guide announced that those who were only on a day trip to Delphi would be returning to Athens while the rest of the group would be continuing on to Thermopylae, and then Meteora for the night.

Monument to King Leonidas and the 300 / Monument dédié au roi Leonidas et à son armée

Before the tour, I had never heard of Thermopylae. Or rather, I had not really paid attention. When we exited the bus, the tour guide started telling us about King Leonidas, and I realized he was telling the story that was immortalized in the movie “300”. While I vaguely remembered the story from the movie, it had not clicked that the Battle of Thermopylae was a real event that occurred in 480 BC. The area around the monuments was empty, except for the people on our bus, so we all took some pictures before getting back on the bus.

I took plenty of photos / J’ai pris beaucoup de photos

***

The view / La vue

Aller en Grèce est un rêve pour ceux qui aiment l’histoire, la culture et l’architecture. Lorsque j’y suis allée, je me suis assurée de voir diverses facettes du pays. Aussi contente que j’étais de visiter Santorin, j’étais toute aussi contente, sinon plus, de visiter les lieux historiques et mythologiques dont j’avais entendu parlé dans mon enfance.

Qand je ne veux pas m’inquiéter sur le choix de moyens de transport, je préfère faire un tour ou une visite guidée. Bien qu’ils ne me permettent pas de tout voir et de faire les choses à mon rythme, ces visites guidées sont généralement pleines d’informations et de détails que j’aurais peut-être manqués. Les guides touristiques sont généralement passionnés, et au moins je sais que quelqu’un surveille mes allées et venues. Pour profiter de mon temps, j’ai choisi une excursion de plusieurs jours qui m’emmènerait à Delphes et aux Thermopyles, ainsi qu’aux Météores et à Kalambaka après une nuit. Il existe une variété de circuits différents disponibles, y compris des excursions d’une journée sans avoir besoin de passer la nuit ailleurs.

Le bus est passé chercher des passagers à divers endroits centraux dans Athènes. J’ai eu de la chance avec une place à la fenêtre. J’avais lu que les routes sont sinueuses sur les deux heures et demie de route d’Athènes à Delphes, mais je ne savais pas que ce serait si pittoresque. Je me suis endormie plusieurs fois dans le bus, mais à chaque fois que je me réveillais, je faisais face à un paysage magnifique.

The pictures I took in Delphi still amaze me / Je m’émerveille jusqu’à présent des photos que j’ai de Delphes

Lorsque nous nous sommes arrêtés pour un snack, un couple qui était également dans le bus s’est approché de moi. La femme a décidé de m’interroger, trouvant que c’était bizarre et contre nature de voyager seule. Elle n’arrêtait pas de me demander la “vraie raison” pour laquelle je “n’avais trouvé personne pour visiter la Grèce avec moi”. Même si j’ai essayé de lui expliquer que j’aime parfois voyager seule, elle a insisté sur le fait qu’il devait y avoir une raison. C’était il y a quelques années déjà, et j’espère qu’avec la popularité des médias sociaux, elle comprend maintenant que les voyageurs en solo ont de nombreuses raisons de voyager seuls. Je pense que pour la faire taire, j’ai marmonné quelque chose à propos d’une rupture récente. Son regard de satisfaction quand elle se retourna pour dire à son mari qu’elle avait raison, était honnêtement risible. Je les ai évités pendant le reste du voyage.

I tried to picture how dramaic it all looked back then / Ja’i essayé d’imaginer à quoi ça ressemblait dans le temps

Pour les passionnés d’histoire: Delphes a été ajoutée à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987. C’est le deuxième site archéologique le plus populaire à visiter en Grèce après l’Acropole. L’ancienne ville de Delphes est située sur le mont Parnasse. Selon la mythologie et l’histoire grecques, le dieu Zeus cherchait le centre de Gaïa (sa mère, la Terre), et il envoya deux aigles depuis deux extrémités de la Terre. Ils se sont croisés à Delphes et un omphalos (objet religieux) a été utilisé pour marquer cet endroit. Pendant longtemps, Delphes fut ainsi considérée comme le centre du monde. Delphes est aussi le lieu d’où l’oracle du dieu Apollon a parlé. La ville accueillait également les Jeux pythiques panhelléniques, un événement de type jeux pré-olympiques qui avait lieu tous les quatre ans. Notre guide a été formidable, répondant aux nombreuses questions, puis il nous a laissé parcourir le site pendant plus d’une heure.

J’ai pris beaucoup de photos lors de ma visite à Delphes. Les ruines sont tout simplement spectaculaires et il est facile de voir qu’il s’agissait bien du cœur de la Grèce antique. En entrant sur le site, nous avons traversé ce qu’on appelle “La Voie Sacrée”, où les offrandes des différentes cités-états étaient reçues. Se promener sur le site est facile pour les personnes en bonne forme physique à moyennement en forme. Alors que je savais qu’il y aurait beaucoup de marche en montée, tout le monde dans le bus ne le savait pas avant d’arriver. J’ai entendu deux femmes plus âgées se plaindre de toute la marche à faire. Le guide nous avait donné des détails sur les différentes ruines du site.

At the stadium / Au stade

La déesse Athéna était la demi-sœur d’Apollon, et son sanctuaire est le premier ensemble de ruines rencontré. J’ai particulièrement apprécié la vue sur le temple d’Apollon. Bien qu’il ne reste pas grand-chose, la base et les colonnes donnent une idée de la grandeur du lieu à son apogée. L’omphalos était situé à l’intérieur de ce temple. Notre guide nous a dit que le temple a dû être reconstruit plusieurs fois, car les structures se sont effondrées à cause de tremblements de terre ou à cause d’incendies. Il a finalement été détruit par un empereur romain chrétien en l’an 390.

Un autre monument important était le Trésor des Athéniens. Il avait été construit pour commémorer la victoire des Athéniens à la bataille de Marathon. J’ai été surprise de voir à quel point ça avait l’air bien conservé, jusqu’à ce que notre guide explique qu’il avait été en grande partie reconstruit. C’est quand même très impressionnant et la reconstruction est bien faite. La vue depuis le théâtre vaut la montée. Et enfin, le stade et l’hippodrome sont si grands qu’il est facile d’imaginer à quel point les anciens Grecs s’amusaient lors des événements. Je me suis amusée à admirer les temples, le théâtre, le trésor et le stade (situé à un peu de distance des autres ruines).

Après avoir quitté Delphes, notre guide nous a emmenés à l’hôtel Amalia pour le déjeuner. Je me souviens d’avoir partagé une table avec une prof d’Espagne très bavarde et une dame du Japon. Après le déjeuner, notre guide a annoncé que ceux qui n’étaient qu’en excursion d’une journée à Delphes retourneraient à Athènes tandis que le reste du groupe continuerait vers les Thermopyles pour la nuit, puis vers les Météores.

Avant ce jour, je n’avais jamais entendu parler des Thermopyles. Ou plutôt, je n’avais pas vraiment prêté attention. Lorsque nous sommes descendus du bus, le guide a commencé à nous parler du roi Leonidas et j’ai réalisé qu’il racontait l’histoire immortalisée dans le film “300”. Alors que je me souvenais vaguement de l’histoire du film, je ne m’étais pas rendu compte que la bataille des Thermopyles était un événement réel qui s’est produit en 480 avant JC. La zone aux alentours des monuments était vide, à l’exception des passagers de notre bus, nous avons donc tous pris quelques photos avant de remonter dans le bus.

So much to see / Tant de choses à voir
Spread the love - Share with your circle

20 Comments

  1. perfect

  2. Get ready to feel the magic

  3. Make Every Moment Count

  4. Nice that you got to experience the thrill of Ancient Greece

  5. Trust the Best

  6. Canada’s Best!

  7. Give more Tips

  8. Amazing site

  9. Fantastique

  10. C’est correct, bien ecrit et tout

  11. Love this well-written recap of your travels there

  12. Yes explore the world

  13. Angela Mariela says:

    This site was… how do you say it? Relevant!!
    Finally I’ve found something that helped me.
    Cheers!

  14. Beautiful post

  15. How refreshing, the quality of this material

  16. trop bien merci

  17. I enjoy the technique for storytelling, good writing, I will read you more

  18. What a Unique Spectacular Views

  19. […] visited with the same company that took me to Delphi, on a 2-day trip booked with Viator. When short on time, I prefer to use the services of an […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *